Après le retrait des régimes militaires sahéliens, la Cedeao vit une crise existentielle

Le 6 juillet, à Niamey, le Mali, le Burkina Faso et le Niger ont acté la naissance de la Confédération des États du Sahel, après leur retrait de la Cedeao, annoncé en septembre 2023. Il s’agit là du coup de grâce pour l’organisation régionale ouest-africaine, analyse le journal guinéen “Le Djely”, qui estime que cette dernière accumule les erreurs politiques, accélérant peut-être ainsi sa propre chute.

Après le retrait des régimes militaires sahéliens, la Cedeao vit une crise existentielle
   courrierinternational.com
Le 6 juillet, à Niamey, le Mali, le Burkina Faso et le Niger ont acté la naissance de la Confédération des États du Sahel, après leur retrait de la Cedeao, annoncé en septembre 2023. Il s’agit là du coup de grâce pour l’organisation régionale ouest-africaine, analyse le journal guinéen “Le Djely”, qui estime que cette dernière accumule les erreurs politiques, accélérant peut-être ainsi sa propre chute.