Chlordécone : un an après le non-lieu, les victimes toujours condamnées à attendre

Les parties civiles contestent le non-lieu prononcé en 2023 sur la pollution de ce pesticide toxique. La Cour d’appel de Paris a reporté l’audience au 22 octobre prochain pour des questions de constitutionnalité.

Chlordécone : un an après le non-lieu, les victimes toujours condamnées à attendre
   humanite.fr
Les parties civiles contestent le non-lieu prononcé en 2023 sur la pollution de ce pesticide toxique. La Cour d’appel de Paris a reporté l’audience au 22 octobre prochain pour des questions de constitutionnalité.