Entretien avec Youssef Harouchi, executive coach, CEO Conexis : Travail en équipe : Comment atteindre la symbiose ?

Youssef Harouchi est aussi cofondateur du Cercle de l’innovation. Il est expert en culture d’entreprise, conduite du changement et transformation numérique. L’homme aborde le sujet du travail d’équipe sous toutes ses coutures… Pour lui la symbiose est indispensable pour que l’entreprise accède à des niveaux de rentabilité pérennes. ALM : Quelles sont, déjà, les conditions nécessaires […]

Entretien avec Youssef Harouchi, executive coach, CEO Conexis : Travail en équipe : Comment atteindre la symbiose ?
   aujourdhui.ma
Youssef Harouchi est aussi cofondateur du Cercle de l’innovation. Il est expert en culture d’entreprise, conduite du changement et transformation numérique. L’homme aborde le sujet du travail d’équipe sous toutes ses coutures… Pour lui la symbiose est indispensable pour que l’entreprise accède à des niveaux de rentabilité pérennes. ALM : Quelles sont, déjà, les conditions nécessaires pour que le travail en équipe soit sain et débouche sur la rentabilité de l’entreprise? Youssef Harouchi :  Pour que le travail en équipe soit sain et pérenne, il est essentiel de créer un environnement de confiance mutuelle où chaque membre se sent écouté et valorisé. Une communication ouverte et transparente est cruciale, tout comme des objectifs clairs et partagés. Reconnaître et célébrer les réussites, même petites, renforce la cohésion et la motivation. Ces conditions favorisent le bien-être des employés et la rentabilité de l’entreprise. Quel est le rôle du manager pour améliorer le travail en équipe? Le manager joue un rôle central dans l’amélioration du travail en équipe. Il doit être un facilitateur, créant un climat de confiance et d’ouverture. Cela implique d’encourager la participation active de tous les membres, de valoriser les idées et de résoudre les conflits de manière constructive. Le manager doit également définir des objectifs clairs et réalistes et offrir un soutien continu. En étant à l’écoute et en montrant l’exemple, il inspire l’équipe à travailler de manière collaborative et efficace. On dit souvent de vue qu’un employé quitte son manager plutôt que son entreprise. Etes-vous sollicité pour accompagner les équipes dans ce domaine? Oui très souvent. Et cela consiste en l’accompagnement des équipes dans l’amélioration de leur dynamique et de leur performance. Des sujets d’actualité en lien avec l’engagement surtout pour la Génération Z qui commence à intégrer le monde du travail existent aussi et nécessitent l’expertise d’un professionnel de la question. Les attentes et les perceptions de cette génération suscitent de nombreuses interrogations. Et plutôt que de réduire ce qui se vit à des comportements et des stéréotypes simplistes, l’expert se doit de faire un état des lieux. Ceci permet de comprendre le contexte et ce qui se vit afin de bien cerner les besoins et les vraies problématiques par rapport à la demande exprimée. Des méthodes comme l’appreciative inquiry d’intelligence collective sont utilisées pour identifier ce qui fonctionne bien et renforcer ces aspects positifs. En clair, mon objectif est d’accompagner les entreprises à créer des équipes résilientes et autonomes, capables de collaborer efficacement pour atteindre leurs objectifs. Quels sont les différents outils que vous utilisez pour faciliter le travail en équipe? J’utilise une variété d’outils, notamment des ateliers de visioning pour aligner les objectifs et les aspirations, des sessions de brainstorming pour générer des idées innovantes, et des techniques de communication non-violente pour améliorer les interactions interpersonnelles. J’intègre également des méthodes de coaching collectif, des jeux de rôle pour simuler des situations réelles et des outils de feedback constructif pour encourager l’amélioration continue. Vous avez parlé dans un de vos partages sur les réseaux sociaux de «Symbiose» en équipe. Il s’agit d’un mot très fort presque idéaliste en entreprise. Pouvez-vous nous expliquer votre théorie dans ce domaine? La symbiose en équipe représente un état où les membres travaillent en parfaite harmonie, tirant le meilleur parti des forces et des compétences de chacun. Ce concept va au-delà de la simple collaboration. Il s’agit d’une véritable intégration des talents et des énergies pour atteindre un but commun. Dans cet état, chaque membre se sent pleinement engagé et aligné avec les objectifs de l’équipe, ce qui conduit à une performance optimale et à une satisfaction accrue. Atteindre cette symbiose nécessite un travail continu sur la communication, la confiance et la reconnaissance mutuelle. Lorsque la symbiose n’existe pas, il est important d’identifier les obstacles à une collaboration efficace. Ensuite, il est crucial de rétablir la communication et de travailler sur la construction de la confiance. Impliquer l’équipe dans des ateliers de résolution de problèmes peut aider à réaligner les objectifs et à renforcer la cohésion. Dans les cas extrêmes, que se passe-t-il quand des personnes ne s’entendent pas et doivent travailler ensemble? Quelles sont vos recommandations dans ce cas précis? Dans des situations où des personnes ne s’entendent pas, il est essentiel de gérer les conflits de manière proactive et constructive. L’utilisation de la médiation pour permettre aux parties de s’exprimer et de trouver des solutions mutuellement acceptables. Parfois, une réorganisation des rôles et des responsabilités peut aider à minimiser les frictions et à améliorer la collaboration. A un moment où l’on prône le bien-être en entreprise, la bonne marche du travail en équipe dépend des fois de cet ingrédient (bien-être, bonne ambiance), qu’en pensez-vous? Témoins d’une instabilité professionnelle accrue et de l’essor rapide de l’intelligence artificielle, les salariés veulent des conditions de travail qui correspondent à leurs aspirations et à leurs valeurs. Le bien-être et la bonne ambiance au travail sont essentiels pour un travail d’équipe efficace. Un environnement de travail positif favorise l’engagement, réduit le stress et améliore la satisfaction des employés. Les managers doivent promouvoir une culture de bien-être, reconnaissant les efforts et créant un environnement inclusif et respectueux. Le dernier mot peut-être… L’avenir du travail est en train d’être redéfini avec toutes ses mutations en cours.  J’aimerais insister sur l’importance de l’humain dans toute démarche de transformation et d’amélioration. Chaque individu apporte une valeur unique à l’équipe, et c’est en cultivant cette diversité et en favorisant une collaboration harmonieuse que nous pouvons atteindre des sommets. L’intelligence collective, lorsqu’elle est bien utilisée, est un levier puissant pour l’innovation et le succès durable des entreprises.