Football / KACM : Désormais, la communication fait défaut…!

Le KACM verrouille et cadenasse la voie de la communication…!            Certes, la communication en général et la sportive en particulier regroupe l’ensemble des actions mises en œuvre par un club pour s’adresser à son public.    Elle vise à donner une bonne visibilité du club auprès de ses fans, tout en permettant de se construire une vraie identité.   La communication sportive est donc un moyen de s’adresser aux personnes extérieures au club.   Elle est importante, car elle permet aussi de se faire connaître, et d’attirer une grande importance pour le club.   Apparemment, ceux qui veillent aujourd’hui au fonctionnement des affaires du KACM ne veulent guère entendre de cette oreille ce dicton et même ils sont trop loin de reconnaître les bienfaits et le rôle de la communication sportive.   Du coup, existe-t-il vraiment une tension entre les dirigeants du KACM et les médias, mettant au passage en péril l’exercice du journalisme sportif

Football / KACM : Désormais, la communication fait défaut…!
   lopinion.ma
Le KACM verrouille et cadenasse la voie de la communication…!            Certes, la communication en général et la sportive en particulier regroupe l’ensemble des actions mises en œuvre par un club pour s’adresser à son public.    Elle vise à donner une bonne visibilité du club auprès de ses fans, tout en permettant de se construire une vraie identité.   La communication sportive est donc un moyen de s’adresser aux personnes extérieures au club.   Elle est importante, car elle permet aussi de se faire connaître, et d’attirer une grande importance pour le club.   Apparemment, ceux qui veillent aujourd’hui au fonctionnement des affaires du KACM ne veulent guère entendre de cette oreille ce dicton et même ils sont trop loin de reconnaître les bienfaits et le rôle de la communication sportive.   Du coup, existe-t-il vraiment une tension entre les dirigeants du KACM et les médias, mettant au passage en péril l’exercice du journalisme sportif.   La publication des informations du club marrakchi sur les réseaux sociaux et même son choix pour une certaine presse (….) pour véhiculer et diffuser aux supporters du club ce qu’ils veulent entendre n’est en fin de compte qu’une dérive.   En un mot, ce choix délibéré nuit amplement au club plus qu'il ne lui rend service.   Aujourd’hui, le club du KACM est moins dépendant de la presse comme c’était le cas il y a encore une trentaine d’années, lors de la résidence du grand Haj Mohammed Mediouri.   Aujourd’hui, les supporters avec les mains sur le cœur, craignant que l'expérience des commissions de paille et d'un président résidant à Tanger avec téléphone comme seul moyen de contact avec l’équipe échouent…!   Ils se demandent également si l’équipe de la ville ocre dispose réellement d'un comité capable d'atteindre les objectifs d’accessions à la D1 professionnelle…!   L état actuel des lieux semble pessimiste avec un comité qui a peut-être raté ses objectifs, comme en témoigne son absence quotidienne sur les lieux des événements.   Du coup, les fans ne sont guère informés des informations de l'équipe, même si cette dernière a connu récemment plusieurs changements, dont le limogeage du grand entraîneur Redouane Heimer, la nomination du débutant et sans CV Adel Radi à sa place et l'obtention de services d'un grand nombre de joueurs, et les zones de turbulences qui ont accompagnées ses changements et leurs impacts négatifs sur le fonctionnement général de l'équipe…!   Espérons que cet humble billet trouvera écho auprès des responsables du KACM et qu'ils tiendront une conférence de presse pour informer l'opinion kawkabie sur ce qui se passe réellement au sein du club très cher aux Marrakechis…