Hadj-2024 : Exit Médine et Makkah, cap sur Minah-Arafat

Le transfert des pèlerins maliens à Minah-Arafat, pour le Grand pèlerinage, commence jeudi prochain. Dans un entretien à la presse, le Délégué général, Dr. Abdoul Fatah Cissé, directeur général de la Maison du Hadj, s’est réjoui du bilan du séjour à mi-parcours et s’est prononcé sur la prochaine étape.  La mort est parfois inattendue, mais […]

Hadj-2024 : Exit Médine et Makkah, cap sur Minah-Arafat
   maliweb.net
Le transfert des pèlerins maliens à Minah-Arafat, pour le Grand pèlerinage, commence jeudi prochain. Dans un entretien à la presse, le Délégué général, Dr. Abdoul Fatah Cissé, directeur général de la Maison du Hadj, s’est réjoui du bilan du séjour à mi-parcours et s’est prononcé sur la prochaine étape.  La mort est parfois inattendue, mais toujours inexorable ! C’est fort de cette philosophie que le Délégué général, Dr. Abdoul Fatah Cissé, a confirmé dimanche à la presse le décès de Mme Hawoye Touré, un pèlerin, survenu jeudi dernier à Médine, alors que beaucoup de ses compagnons avaient rallié La Mecque. La défunte a été inhumée au cimetière de Baqi’a où elle reposera pour l’éternité aux côtés de saints compagnons du Prophète Muhammad (SAW). Le Délégué général, en compagnie de membres de son staff, a assisté à la cérémonie funéraire. Dans un entretien à la presse, Dr. Abdoul Fatah Cissé s’est néanmoins réjoui du bon déroulement du séjour à Médine et indiqué que l’ensemble des pèlerins maliens ont pu accomplir leur umrah au plus tard le week-end dernier. Abordant la prochaine étape, il a précisé que le départ pour Minah-Arafat est prévu ce jeudi 13 juin 2024. Tous les pèlerins maliens seront sur place au plus tard vendredi pour quelques heures de repos avant de reprendre la route pour Arafat où aura lieu le Grand Jour, le samedi 15 juin 2024. Le programme de la Délégation générale prévoit qu’après une journée de prières et de bénédictions sur les monts Arafat et sous les tartans, les pèlerins passeront la nuit à Muzdallifah où ils ramasseront des cailloux de la taille de pois chiche avec lesquels, ils lapideront, trois jours durant, les stèles représentant Satan à Jamaharat sur le site de Minah. Dr. Abdoul Fatah Cissé a tenu à rappeler les mesures prises par les autorités saoudiennes, qui sont déterminées à ne laisser passer que les pèlerins munis de visa, portant un bracelet, arborant un badge ou d’autres signes distinctifs. C’est dire que la traque des clandestins sera sans répit. Il convient de mentionner qu’Arafat est la quintessence même du pèlerinage. Le manquer, c’est rater le Banquet offert par le Tout-Puissant Allah à ses invités (les pèlerins). Celui qui n’a pas fait Arafat est assurément un perdant parce que c’est ce jour-là que Le Créateur descend au plus près de ses invités pour entendre leurs prières, bénédictions, supplications et vœux afin de les exaucer. C’est ce jour-là que des milliers de personnes sont affranchis des flammes de l’Enfer ; Satan enchaîné. Arafat est le Jour de Gloire de Dieu qui Se Vante alors auprès de ses Anges de la reconnaissance, la piété et la ferveur des êtres humains venus à son appel par centaines de milliers de personnes. Selon des ulémas avisés, Arafat est le Salon d’honneur d’Allah SWT avec Muhammad Rassoulilah comme Chef du Protocole. C’est dire que les pèlerins s’apprêtent à vivre de grands moments de prières, de dévotions et de bénédictions pour eux-mêmes, leurs familles et proches. Sans oublier leurs pays respectifs qui ont toujours besoin de paix, de cohésion sociale et de stabilité, gages certains de progrès et de prospérité partagés. CC/MDH