La France retire la nationalité française à l'activiste Kémi Séba

Selon un décret en date du 8 juillet, mais paru ce mardi 9 juillet au journal officiel français, l'activiste et président de l'organisation Urgences panafricanistes Kémi Séba est « déclaré avoir perdu la nationalité française sur avis conforme du Conseil d'État ». En février dernier, le ministère de l'Intérieur avait lancé une procédure pour lui retirer cette nationalité. Mais sur le réseau social X, le sulfureux polémiste se réjouit de cette décision.

La France retire la nationalité française à l'activiste Kémi Séba
   www.rfi.fr
Selon un décret en date du 8 juillet, mais paru ce mardi 9 juillet au journal officiel français, l'activiste et président de l'organisation Urgences panafricanistes Kémi Séba est « déclaré avoir perdu la nationalité française sur avis conforme du Conseil d'État ». En février dernier, le ministère de l'Intérieur avait lancé une procédure pour lui retirer cette nationalité. Mais sur le réseau social X, le sulfureux polémiste se réjouit de cette décision.