Lancement des radars embarqués dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra

L’Agence nationale de la sécurité routière (NARSA) a donné, samedi, le coup d’envoi du déploiement des radars embarqués dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra. A cette occasion, le wali de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslam Bekrate, accompagné des élus, des responsables de la NARSA, des représentants de […]

Lancement des radars embarqués dans la région  de Laâyoune-Sakia El Hamra
   aujourdhui.ma
L’Agence nationale de la sécurité routière (NARSA) a donné, samedi, le coup d’envoi du déploiement des radars embarqués dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra. A cette occasion, le wali de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslam Bekrate, accompagné des élus, des responsables de la NARSA, des représentants de la Direction provisoire de l’aménagement de la RN1 entre Tiznit et Dakhla et des acteurs de la société civile œuvrant dans le domaine de la sécurité routière, se sont rendus à l’entrée Nord de la voie express de la ville de Laâyoune, pour assister à une démonstration sur terrain de ce nouveau dispositif basé sur des technologies de dernière génération, afin de renforcer le contrôle de vitesse, aussi bien dans le milieu urbain que périurbain. Le dispositif de détection des infractions routières dévoilé dispose de fonctionnalités avancées pour contrôler efficacement le respect du Code de la route. Cette opération s’inscrit également dans le cadre de la mise en œuvre du Plan régional de sécurité routière, en vue de lutter efficacement contre le fléau des excès de vitesse, principale cause d’accidents mortels dans la région. Dans une déclaration à la MAP, le directeur régional de la NARSA des régions de Laâyoune-Sakia El Hamra et Dakhla-Oued Eddahab, Omar Boudani, a souligné que la mise en service de ce nouveau dispositif permettra d’améliorer les indicateurs de la sécurité routière, et de renforcer le contrôle des comportements dangereux à l’intérieur et en dehors du périmètre urbain, notamment après l’achèvement des tronçons de la voie express au niveau de la région. M. Boudani a, dans ce sens, indiqué que ces radars embarqués sont capables de détecter automatiquement différents types d’infractions, notamment les excès de vitesse et le dépassement défectueux, pour les véhicules légers et lourds. La constatation des infractions s’opère au niveau du Centre national de traitement des infractions la NARSA, a-t-il fait savoir, notant que la lecture instantanée des plaques d’immatriculation permet d’identifier précisément les contrevenants. La Direction régionale de la NARSA a reçu deux véhicules dotés de ce nouveau dispositif basé sur des technologies de dernière génération. Ce système fonctionne dans les deux sens de circulation et dispose d’une autonomie énergétique grâce à une batterie intelligente qui lui confère mobilité et flexibilité pour couvrir de larges zones. En marge du lancement de ce nouveau dispositif, une campagne de sensibilisation organisée par les associations œuvrant dans le domaine de la sécurité routière a été lancée au profit des passagers et conducteurs professionnels sur l’importance du respect du Code de la route, à l’approche de la fête de l’Aïd Al-Adha et les vacances scolaires.