Le bras de fer sur le graphite entre la Chine et les États-Unis se poursuit

À compter de ce mois de juin, les États-Unis relèvent les droits de douane sur les anodes en graphite venant de Chine de 25%, des composants indispensables à toutes les batteries électriques lithium-Ion. Cette nouvelle décision illustre, une fois de plus, la volonté des États-Unis de s'affranchir de la domination de la Chine dans le secteur, pays qui contrôle la quasi-totalité de la chaine de production du graphite

Le bras de fer sur le graphite entre la Chine et les États-Unis se poursuit
   www.rfi.fr
À compter de ce mois de juin, les États-Unis relèvent les droits de douane sur les anodes en graphite venant de Chine de 25%, des composants indispensables à toutes les batteries électriques lithium-Ion. Cette nouvelle décision illustre, une fois de plus, la volonté des États-Unis de s'affranchir de la domination de la Chine dans le secteur, pays qui contrôle la quasi-totalité de la chaine de production du graphite