Le Colonel Sadio Camara au CNT : «Le Mali va bientôt produire des munitions et assembler des blindés»

Le ministre de la Défense et des Anciens combattants, le Colonel Sadio Camara était devant le Conseil national de la Transition (CNT) jeudi dernier (4 Juillet 2024) pour défendre le projet de coopération signé avec la Fédération de Russie en 2003. Il a profité pour faire des révélations qui vont apporter du baume au cœur […]

Le Colonel Sadio Camara au CNT :   «Le Mali va bientôt produire des munitions et assembler des blindés»
   maliweb.net
Le ministre de la Défense et des Anciens combattants, le Colonel Sadio Camara était devant le Conseil national de la Transition (CNT) jeudi dernier (4 Juillet 2024) pour défendre le projet de coopération signé avec la Fédération de Russie en 2003. Il a profité pour faire des révélations qui vont apporter du baume au cœur de beaucoup de Maliens. Le Conseil national de transition (CNT) a adopté jeudi dernier (4 juillet 2024) le projet de loi portant ratification de l’accord de coopération militaire et technique, signé à Moscou le 25 mars 2003 entre le gouvernement et celui de la Fédération de Russie. Ce projet de loi a été défendu par le ministre de la Défense et des Anciens combattants, Colonel Sadio Camara. Le texte a été adopté à l’unanimité par 130 voix pour 0 contre et 0 abstention. Un plébiscite qui n’a pas surpris des observateurs compte tenu des enjeux stratégiques de cet accord validé par le gouvernement en conseil des ministres en avril 2024. Il constitue une étape majeure dans le renforcement des relations bilatérales entre Bamako et Moscou. Sa finalité est d’intensifier les efforts de lutte contre le terrorisme et d’améliorer l’efficacité des Forces armées maliennes (FAMa). Selon les termes de l’accord, des instructeurs russes formeront des soldats et officiers de police maliens. Tout comme le partenaire Russe va fournir des équipements militaires pour renforcer la capacité de défense du pays. Selon le ministre Sadio Camara, le transfert de compétences est l’une des priorités de son département. Cela se concrétise pour le moment par l’envoi de stagiaires en Russie pour des études d’ingénieur. Le but visé est l’industrialisation du secteur de la défense et de la sécurité. «Sous peu nous, allons commencer à produire les munitions ici au Mali et faire l’assemblage de certains véhicules notamment les blindés», a assuré le Colonel Camara devant les membres du CNT. On comprend alors pourquoi nos ex-partenaires militaires étaient fermement opposés à la ratification de cet accord signé depuis le 25 mars 2003. «Aujourd’hui, nous sommes probablement fiers de nous-mêmes parce que nous n’avons plus cette pression de nous dire avec qui coopérer ou pas… C’est en toute liberté que nous choisirons nos partenaires et c’est suivant la vision du chef de l’État de connaître le respect des trois principes qui guident l’action publique au Mali», a souligné Sadio Camara en mettant en avant l’avantage de la souveraineté militaire retrouvée ! Naby