Le Maroc enregistre un rebond économique au T1-2024

Le premier trimestre 2024 a marqué une reprise notable de la capacité opérationnelle des secteurs productifs au Maroc, a déclaré le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, lors de la séance mensuelle des questions orales à la Chambre des représentants. Plus de 63.000 emplois ont été créés dans les services et environ 34.000 dans le secteur industriel, y compris l'artisanat, avec des indicateurs positifs dans l'agriculture malgré les défis climatiques. Akhannouch a souligné que la diversification économique et l'expansion des activités non agricoles ont permis au PIB marocain de dépasser les 140 milliards de dollars pour la première fois, avec une croissance de 3,4% en 2023. Le taux d'endettement a été réduit sous 70% du PIB, et le déficit budgétaire est passé à 4,3%, démontrant la robustesse de l'économie nationale et l'engagement du gouvernement à ramener ce déficit sous 3% d'ici 2026. Le gouvernement a également mis l'accent sur la modernisation du secteur du tourisme, l'ouverture de

Le Maroc enregistre un rebond économique au T1-2024
   leconomiste.com
Le premier trimestre 2024 a marqué une reprise notable de la capacité opérationnelle des secteurs productifs au Maroc, a déclaré le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, lors de la séance mensuelle des questions orales à la Chambre des représentants. Plus de 63.000 emplois ont été créés dans les services et environ 34.000 dans le secteur industriel, y compris l'artisanat, avec des indicateurs positifs dans l'agriculture malgré les défis climatiques. Akhannouch a souligné que la diversification économique et l'expansion des activités non agricoles ont permis au PIB marocain de dépasser les 140 milliards de dollars pour la première fois, avec une croissance de 3,4% en 2023. Le taux d'endettement a été réduit sous 70% du PIB, et le déficit budgétaire est passé à 4,3%, démontrant la robustesse de l'économie nationale et l'engagement du gouvernement à ramener ce déficit sous 3% d'ici 2026. Le gouvernement a également mis l'accent sur la modernisation du secteur du tourisme, l'ouverture de nouvelles Cités des métiers et des compétences, et la promotion du label "Made in Morocco". Ces efforts ont contribué à une hausse significative des exportations et à l'accueil de plus de 14,5 millions de touristes, générant des recettes record et favorisant la création d'emplois de qualité dans les secteurs stratégiques du pays. M.Ba.   Image Une : Légende : Le premier trimestre 2024 a marqué une reprise notable de la capacité opérationnelle des secteurs productifs au Maroc, a déclaré le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, lors de la séance mensuelle des questions orales à la Chambre des représentants. 42 lectures