Le Maroc et le Pérou aspirent à renforcer leur coopération judiciaire

Le Procureur général du Roi près la Cour de Cassation, président du Ministère public, El Hassan Daki, s'est entretenu, mardi à Rabat, avec le Président du pouvoir judiciaire et de la Cour suprême de justice de la République du Pérou, Javier Arévalo Vela, en visite de travail au Maroc, autour des moyens de renforcer la coopération judiciaire entre les deux pays et de partager les expertises et les expériences dans ce domaine.   Cette rencontre a été l'occasion pour M. Daki de donner un aperçu sur les développements, les réformes et les étapes qui ont marqué le système judiciaire au Maroc, notamment l'expérience de l'indépendance du pouvoir judiciaire et en premier lieu du ministère public.   Les deux parties ont également abordé les perspectives de la coopération entre les institutions judiciaires des deux pays ainsi que les moyens de la renforcer davantage, mettant en avant la nécessité de tirer profit de l'expertise judiciaire de chacun des deu

Le Maroc et le Pérou aspirent à renforcer leur coopération judiciaire
   lopinion.ma
Le Procureur général du Roi près la Cour de Cassation, président du Ministère public, El Hassan Daki, s'est entretenu, mardi à Rabat, avec le Président du pouvoir judiciaire et de la Cour suprême de justice de la République du Pérou, Javier Arévalo Vela, en visite de travail au Maroc, autour des moyens de renforcer la coopération judiciaire entre les deux pays et de partager les expertises et les expériences dans ce domaine.   Cette rencontre a été l'occasion pour M. Daki de donner un aperçu sur les développements, les réformes et les étapes qui ont marqué le système judiciaire au Maroc, notamment l'expérience de l'indépendance du pouvoir judiciaire et en premier lieu du ministère public.   Les deux parties ont également abordé les perspectives de la coopération entre les institutions judiciaires des deux pays ainsi que les moyens de la renforcer davantage, mettant en avant la nécessité de tirer profit de l'expertise judiciaire de chacun des deux pays.   M. Daki a indiqué, dans une déclaration à la presse, que cette rencontre a été l'occasion de passer en revue l'expérience des deux pays dans le domaine de la gestion de la justice, notant que l'expérience marocaine dans le domaine de l'indépendance du pouvoir judiciaire ainsi que la présidence du ministère public a été présentée à la partie péruvienne. Pour sa part, M. Arévalo Vela a réitéré la volonté de poursuivre le renforcement des liens d'amitié entre les pouvoirs judiciaires des deux pays, notant que le Maroc et le Pérou ont plusieurs points communs et ont cumulé plusieurs expériences et expertises qui méritent d'être partagées mutuellement.