Maroc-BAD : signature de quatre accords de financement pour plus de 6 MMDH

Le Maroc et la Banque africaine de développement (BAD) ont signé quatre accords de financement totalisant plus de 600 millions d'euros (environ 6,45 milliards de dirhams). Ces accords concernent divers programmes, notamment le soutien à la transformation des universités marocaines pour qu'elles deviennent plus digitales et inclusives (120 millions d'euros), l'amélioration de la compétitivité territoriale (200,31 millions d'euros), le développement durable des zones forestières (84 millions d'euros), et le projet autoroutier Guercif-Nador (200 millions d'euros). La signature a eu lieu en présence de plusieurs ministres marocains, soulignant l'importance de ces projets pour le développement économique et social du pays. Le ministre Fouzi Lekjaa a souligné l'approche participative et intégrée de ces financements, couvrant la formation, les infrastructures, et la préservation des équilibres environnementaux. Achraf Tarsim, responsable-pays de la BAD, a mis en avant la qualité des relations

Maroc-BAD : signature de quatre accords de financement pour plus de 6 MMDH
   leconomiste.com
Le Maroc et la Banque africaine de développement (BAD) ont signé quatre accords de financement totalisant plus de 600 millions d'euros (environ 6,45 milliards de dirhams). Ces accords concernent divers programmes, notamment le soutien à la transformation des universités marocaines pour qu'elles deviennent plus digitales et inclusives (120 millions d'euros), l'amélioration de la compétitivité territoriale (200,31 millions d'euros), le développement durable des zones forestières (84 millions d'euros), et le projet autoroutier Guercif-Nador (200 millions d'euros). La signature a eu lieu en présence de plusieurs ministres marocains, soulignant l'importance de ces projets pour le développement économique et social du pays. Le ministre Fouzi Lekjaa a souligné l'approche participative et intégrée de ces financements, couvrant la formation, les infrastructures, et la préservation des équilibres environnementaux. Achraf Tarsim, responsable-pays de la BAD, a mis en avant la qualité des relations entre la BAD et le Maroc, premier partenaire de la Banque en Afrique. Les projets visent à renforcer l'entrepreneuriat universitaire, améliorer la compétitivité territoriale, connecter le port Nador West Med au réseau autoroutier, et développer les filières forestières tout en promouvant l'entrepreneuriat et le tourisme écologique. M.Ba.   Status: AlerteImage Une : Légende : Le Maroc et la Banque africaine de développement (BAD) ont signé quatre accords de financement totalisant plus de 600 millions d'euros (environ 6,45 milliards de dirhams). 35 lectures