Migrants au Rwanda: après l'échec de l'accord avec le Royaume-Uni, Kigali «prêt» à discuter avec d'autres pays

Dès son arrivée au pouvoir, le nouveau gouvernement travailliste du Royaume-Uni a mis un terme à l'accord controversé avec le Rwanda sur les migrants. Un accord qui était notamment critiqué par le Haut-Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés. Malgré ce revers, le gouvernement de Kigali, qui accueille déjà près de 100 000 réfugiés sur son territoire, indique ne pas avoir à rembourser les fonds déjà versés par Londres - près de 300 millions d'euros - et affirme même être toujours prêt à se mobiliser avec d'autres pays qui le souhaiteraient.

Migrants au Rwanda: après l'échec de l'accord avec le Royaume-Uni, Kigali «prêt» à discuter avec d'autres pays
   www.rfi.fr
Dès son arrivée au pouvoir, le nouveau gouvernement travailliste du Royaume-Uni a mis un terme à l'accord controversé avec le Rwanda sur les migrants. Un accord qui était notamment critiqué par le Haut-Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés. Malgré ce revers, le gouvernement de Kigali, qui accueille déjà près de 100 000 réfugiés sur son territoire, indique ne pas avoir à rembourser les fonds déjà versés par Londres - près de 300 millions d'euros - et affirme même être toujours prêt à se mobiliser avec d'autres pays qui le souhaiteraient.