“Non, on ne tombe pas amoureux d’un pays”

Une Américaine profondément attachée au pays de Galles s’insurge contre l’idée du “coup de foudre” pour un pays. Selon elle, l’amour pour un lieu est bien plus complexe. Explications dans les pages du magazine “Salon”.

“Non, on ne tombe pas amoureux d’un pays”
   courrierinternational.com
Une Américaine profondément attachée au pays de Galles s’insurge contre l’idée du “coup de foudre” pour un pays. Selon elle, l’amour pour un lieu est bien plus complexe. Explications dans les pages du magazine “Salon”.