«On n'a plus le droit de bouger un orteil!» : colère et stupeur chez les élus après la démission d'Estrosi de la métropole de Nice

En fin de conseil métropolitain mercredi, son président, le maire de Nice, a annoncé sa démission et presque aussitôt, sa candidature à sa réélection. Son objectif est simple : faire le ménage parmi les élus jugés trop proches d’Éric Ciotti et mettre au pas les adhérents à l’exécutif qu’il entend reconstituer.

«On n'a plus le droit de bouger un orteil!» : colère et stupeur chez les élus après la démission d'Estrosi de la métropole de Nice
   lefigaro.fr
En fin de conseil métropolitain mercredi, son président, le maire de Nice, a annoncé sa démission et presque aussitôt, sa candidature à sa réélection. Son objectif est simple : faire le ménage parmi les élus jugés trop proches d’Éric Ciotti et mettre au pas les adhérents à l’exécutif qu’il entend reconstituer.