Santé : La coordination syndicale annonce une grève générale de 48 heures

Le Syndicat National de la Santé a décidé d'organiser une grève générale de 48 heures pour le personnel médical dans toutes les institutions de santé du pays, à l'exception des services d'urgence et de réanimation, les mercredi et jeudi 24 et 25 avril 2024. Dans une déclaration conjointe, les syndicats nationaux du secteur de la santé ont annoncé leur décision d'unir leurs forces pour faire valoir les droits légitimes des travailleurs de la santé à travers toutes les catégories professionnelles. Dans ce contexte, le communiqué, dont "L’opinion" détient une copie, a souligné que les secrétaires généraux nationaux des syndicats représentant le personnel de santé, signataires ci-dessous, ont tenu une réunion d'urgence le vendredi 19 avril 2024 au Club de l'Ordre des Avocats de Rabat, dans le but d'unifier les efforts dans le cadre d'une coordination nationale entre tous les syndicats travaillant dans le secteur de la santé publique. Les syndicats im

Santé : La coordination syndicale annonce une grève générale de 48 heures
   lopinion.ma
Le Syndicat National de la Santé a décidé d'organiser une grève générale de 48 heures pour le personnel médical dans toutes les institutions de santé du pays, à l'exception des services d'urgence et de réanimation, les mercredi et jeudi 24 et 25 avril 2024. Dans une déclaration conjointe, les syndicats nationaux du secteur de la santé ont annoncé leur décision d'unir leurs forces pour faire valoir les droits légitimes des travailleurs de la santé à travers toutes les catégories professionnelles. Dans ce contexte, le communiqué, dont "L’opinion" détient une copie, a souligné que les secrétaires généraux nationaux des syndicats représentant le personnel de santé, signataires ci-dessous, ont tenu une réunion d'urgence le vendredi 19 avril 2024 au Club de l'Ordre des Avocats de Rabat, dans le but d'unifier les efforts dans le cadre d'une coordination nationale entre tous les syndicats travaillant dans le secteur de la santé publique. Les syndicats impliqués comprennent le Syndicat indépendant des infirmiers, le Syndicat national de la santé (SNS) affilié à la Confédération démocratique du travail (CDT), la Fédération nationale de la santé (FNS) affiliée à l'Union marocaine du travail (UMT), le Syndicat national de la santé publique affilié à la Fédération démocratique du travail (FDT), le Syndicat indépendant des médecins du secteur public, l'Union nationale du travail au Maroc (UNTM), l'Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM) et l'Organisation démocratique du travail (ODT). Dans le cadre de leur action collective, les syndicats ont annoncé un programme de mobilisation progressive, débutant par une grève générale nationale de 48 heures des travailleurs de la santé les 24 et 25 avril 2024. Cette grève touchera toutes les institutions de santé du pays, à l'exception des services d'urgence et de réanimation, afin de minimiser l'impact sur les patients nécessitant des soins critiques. Le communiqué souligne que cette coordination vise à garantir la satisfaction des revendications justes et équitables de l'ensemble de la famille de la santé, tant sur le plan matériel que moral. Il met également en lumière l'importance cruciale du secteur de la santé dans la fourniture de services de qualité à tous les citoyens, tout en dénonçant les tentatives gouvernementales de marginalisation de ce secteur vital. Les syndicats ont exprimé leur solidarité avec les travailleurs de la santé, reconnaissant leur rôle essentiel dans toute réforme du système de santé. Ils ont salué la décision courageuse et historique de l'unité syndicale dans le secteur de la santé, tout en appelant le gouvernement à répondre de manière proactive aux demandes légitimes du personnel de santé. La déclaration conclut en affirmant l'engagement des syndicats à préserver les droits et les acquis des professionnels de la santé, notamment en ce qui concerne leur statut de fonctionnaires publics et les garanties inhérentes à leur emploi.