Trois choses à savoir sur les « dark patterns », ces pratiques interdites mais omniprésentes sur Internet

Proposer des interfaces truquées jouant sur les biais cognitifs des consommateurs est interdit mais une enquête publiée par l’UFC-Que choisir révèle que tous les principaux sites de e-commerce y ont recours, elle appelle la DGCCRF à sévir.

Trois choses à savoir sur les « dark patterns », ces pratiques interdites mais omniprésentes sur Internet
   humanite.fr
Proposer des interfaces truquées jouant sur les biais cognitifs des consommateurs est interdit mais une enquête publiée par l’UFC-Que choisir révèle que tous les principaux sites de e-commerce y ont recours, elle appelle la DGCCRF à sévir.