Yakaar-Teranga – Pour une transition énergétique juste et équitable dans l’exploitation du gaz : Le plaidoyer des élus locaux de Cayar

Dans le cadre de l’exploitation du gaz Yakaar-Teranga, les élus locaux de Cayar espèrent une transition énergétique juste qui va profiter aux populations locales.... L’article Yakaar-Teranga – Pour une transition énergétique juste et équitable dans l’exploitation du gaz : Le plaidoyer des élus locaux de Cayar est apparu en premier sur Lequotidien - Journal d'information Générale.

Yakaar-Teranga – Pour une transition énergétique juste et équitable dans l’exploitation du gaz : Le plaidoyer des élus locaux de Cayar
   lequotidien.sn
Dans le cadre de l’exploitation du gaz Yakaar-Teranga, les élus locaux de Cayar espèrent une transition énergétique juste qui va profiter aux populations locales. Par Cheikh CAMARA – Deux jours durant (4 et 5 juillet 2024) au village traditionnel des pêcheurs de Cayar, les élus locaux de ladite commune et des experts venus faire des présentations théoriques suivies de discussions en plénière et de travaux de groupe se sont retrouvés au cours d’un atelier qui a permis d’outiller ces élus locaux avec les connaissances et compétences nécessaires pour saisir les opportunités économiques liées à cette exploitation du gaz, mais aussi à la transition énergétique et contribuer efficacement au développement durable de leur localité. Convaincu des défis de durabilité énergétiques et enjeux économiques auxquels Cayar fera face avec l’exploitation imminente du gaz de Yakaar-Teranga, Cajust (Citoyens actifs pour la justice sociale), dans le cadre de ses activités de plaidoyer pour une transition énergétique juste et équitable, a organisé un atelier de renforcement des capacités sur les opportunités économiques de la transition énergétique à l’intention des élus locaux de Cayar. Une localité où les habitants se livrent principalement à la pêche et à l’agriculture, qui est déjà confrontée à plusieurs conséquences du changement climatique dont la diminution des ressources halieutiques, l’érosion côtière, la salinisation des terres agricoles, la variabilité climatique et la possibilité de migration forcée. Plus spécifiquement, il s’agit de «sensibiliser les élus locaux sur l’importance et les enjeux de la transition énergétique», «renforcer les capacités des élus en matière de politiques énergétiques durables», «identifier les opportunités économiques liées à la transition énergétique», «élaborer des stratégies de plaidoyer efficaces pour une mise en œuvre transparente et inclusive des politiques énergétiques dans le cadre du projet Yakaar-Teranga». Une rencontre au cours de laquelle ont été introduits des sujets sur «Les ressources pétrolières et gazières au Sénégal : réserves, impacts économiques, cadres juridique et institutionnel», et «La transition énergétique au Sénégal : Défis et opportunités de mise en œuvre» par M. Thaddée Aldiouma Seck, «Les impacts socio-environnementaux de l’exploitation des hydrocarbures et le changement climatique» par M. Lamine Diagne, «La gestion des recettes des hydrocarbures au Sénégal» et «Le contenu local : Opportunités et défis au Sénégal» par Demba Seydi. Une opportunité pour Mme Astou Diop, chargée de projet à Cajust, Mme Marième Soda Mbacké, Directrice exécutive de Cajust, et M. Alioune Ndoye, maire de Cayar, de rappeler que le Sénégal, dans sa marche progressive vers la transition énergétique, a rejoint le Partenariat pour une transition énergétique juste (Jetp), aux côtés de l’Afrique du Sud, de l’Indonésie et du Viet Nam, avec le soutien de partenaires internationaux tels que la France, l’Allemagne, l’Union européenne, le Royaume-Uni et le Canada. Ce partenariat vise à mobiliser jusqu’à 2, 5 milliards d’euros sur trois à cinq ans pour aider le Sénégal à atteindre ses ambitions énergétiques. En outre, le Sénégal a déjà atteint les objectifs inconditionnels liés aux énergies renouvelables prévus dans sa Contribution déterminée au niveau national (Cdn) et travaille actuellement à élaborer une stratégie à long terme pour un développement bas carbone avec l’aide de partenaires internationaux. Ces progrès aideront le pays à atteindre ses objectifs énergétiques et contribueront à la mise en place d’un système électrique plus stable et résilient, soutenant ainsi le développement social, économique et environnemental du Sénégal. C’est dans ce même sillage, remarquent Astou Diop et Marième Soda Mbacké, que la région de Thiès, avec son potentiel en ressources renouvelables et sa position stratégique, est au cœur des enjeux de la transition énergétique au Sénégal. En effet, soulignent-elles, elle abrite plus précisément à Cayar, l’une des plus grandes découvertes de gaz du moment. Il contient environ 25 mille milliards de pieds cubes (Tf) de gaz. L’exploitation sera assurée par la société américaine Kosmos Energy, qui détient désormais une participation de 90 % dans le projet, après le retrait de la compagnie britannique Bp. Yakaar-Teranga est un projet stratégique et un atout-clé pour les initiatives gouvernementales Gas-To-Power et Gas-To-Industry, qui visent à fournir une énergie abordable, abondante et plus propre. Le projet a un fort potentiel pour stimuler l’économie locale et soutenir les objectifs de développement durable du pays. Les travaux de groupe ont été axés sur trois points : «Comment tirer profit des opportunités du contenu local ?», «Quelles actions pour réduire les effets du changement climatique», «Quelles actions de plaidoyer pour la prise en compte des préoccupations des collectivités ?». Correspondant L’article Yakaar-Teranga – Pour une transition énergétique juste et équitable dans l’exploitation du gaz : Le plaidoyer des élus locaux de Cayar est apparu en premier sur Lequotidien - Journal d'information Générale.