La présidence hongroise de l’UE, tremplin d’une Europe forte ?

Après Moscou le 5 juillet, le président hongrois Viktor Orban était à Pékin lundi 8 juillet, dans le cadre d’une tournée qui a hérissé ses partenaires européens. Le pays, qui a pris la présidence semestrielle du Conseil de l’UE le 1er juillet, entend valoriser un “continent puissant”, assure le magazine conservateur “Mandiner”, proche du pouvoir.

La présidence hongroise de l’UE, tremplin d’une Europe forte ?
   courrierinternational.com
Après Moscou le 5 juillet, le président hongrois Viktor Orban était à Pékin lundi 8 juillet, dans le cadre d’une tournée qui a hérissé ses partenaires européens. Le pays, qui a pris la présidence semestrielle du Conseil de l’UE le 1er juillet, entend valoriser un “continent puissant”, assure le magazine conservateur “Mandiner”, proche du pouvoir.