Le Prince Moulay El Hassan lance les travaux de la plus grande station de dessalement d’Afrique

Le Prince Héritier Moulay El Hassan a lancé, lundi à la Commune Lamharza Essahel dans la province d’El Jadida, les travaux de construction de la station de dessalement de l’eau de mer de Casablanca. Cette installation sera la plus grande de ce type en Afrique, avec une capacité de production annuelle prévue de 300 millions […] The post Le Prince Moulay El Hassan lance les travaux de la plus grande station de dessalement d’Afrique appeared first on La Nouvelle Tribune.

Le Prince Moulay El Hassan lance les travaux de la plus grande station de dessalement d’Afrique
   lnt.ma
Le Prince Héritier Moulay El Hassan a lancé, lundi à la Commune Lamharza Essahel dans la province d’El Jadida, les travaux de construction de la station de dessalement de l’eau de mer de Casablanca. Cette installation sera la plus grande de ce type en Afrique, avec une capacité de production annuelle prévue de 300 millions de m³, et bénéficiera à environ 7,5 millions de personnes. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la stratégie royale pour aborder les défis liés à la gestion de l’eau, notamment face à un déficit pluviométrique et une pression accrue sur les ressources hydriques traditionnelles. Il fait partie du Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation 2020-2027, lancé en 2020, avec un budget total de 143 milliards de dirhams. La future station vise à répondre à la demande croissante en eau de Casablanca et des villes voisines telles que Settat, Berrechid et Bir Jdid. Elle sera construite en deux phases sur un terrain de 50 hectares, nécessitant un investissement de 6,5 milliards de dirhams financé par un partenariat public-privé. La première phase, opérationnelle fin 2026, aura une capacité de 548 000 m³ d’eau traitée par jour (200 millions de m³ par an), extensible à 822 000 m³ par jour d’ici mi-2028. Le projet comprend une unité de dessalement par osmose inverse, un système de transport de l’eau potable avec trois stations de pompage, trois réservoirs de stockage et un réseau de distribution de près de 130 kilomètres. Ce système de transport nécessitera un investissement supplémentaire de 3 milliards de dirhams financé par des fonds publics. La station de dessalement de Casablanca utilisera des technologies avancées, incluant des conduites d’amenée d’eau de mer, un émissaire de rejet, des installations de dessalement, une unité de traitement des boues, un centre de contrôle et de gestion, et des stations de pompage. La production d’eau potable, estimée à 4,48 DH/m³, sera entièrement alimentée par des énergies renouvelables et gérée de manière automatisée LNT The post Le Prince Moulay El Hassan lance les travaux de la plus grande station de dessalement d’Afrique appeared first on La Nouvelle Tribune.