Taux de change USD/MAD : Dépréciation de 0,83% pour atteindre 9,89

La paire USD/MAD s'est dépréciée de 0,83%, atteignant 9,89 durant la période du 1er au 5 juillet, selon Attijari Global Research (AGR). Cette dépréciation est principalement attribuable à un effet panier négatif de -0,71%, en lien avec l'appréciation de l'euro, ainsi qu'à un effet marché de -0,12% résultant de la détente des spreads de liquidité du dirham. Les spreads de liquidité se sont creusés à -51 points de base (pbs), traduisant l'appréciation du dirham par rapport à son panier de référence. AGR prévoit que cette évolution se poursuivra durant l'été, soutenue par les transferts des Marocains résidant à l'étranger (MRE) et la bonne performance des recettes touristiques. En outre, les perspectives économiques aux États-Unis laissent entrevoir un possible pivot monétaire en septembre. Le décalage entre la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed) et celle de la Banque centrale européenne (BCE) devrait profiter au dollar à court terme. Par conséquent, AGR recommande

Taux de change USD/MAD : Dépréciation de 0,83% pour atteindre 9,89
   leconomiste.com
La paire USD/MAD s'est dépréciée de 0,83%, atteignant 9,89 durant la période du 1er au 5 juillet, selon Attijari Global Research (AGR). Cette dépréciation est principalement attribuable à un effet panier négatif de -0,71%, en lien avec l'appréciation de l'euro, ainsi qu'à un effet marché de -0,12% résultant de la détente des spreads de liquidité du dirham. Les spreads de liquidité se sont creusés à -51 points de base (pbs), traduisant l'appréciation du dirham par rapport à son panier de référence. AGR prévoit que cette évolution se poursuivra durant l'été, soutenue par les transferts des Marocains résidant à l'étranger (MRE) et la bonne performance des recettes touristiques. En outre, les perspectives économiques aux États-Unis laissent entrevoir un possible pivot monétaire en septembre. Le décalage entre la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed) et celle de la Banque centrale européenne (BCE) devrait profiter au dollar à court terme. Par conséquent, AGR recommande aux importateurs de renforcer leur niveau de couverture sur leurs opérations en dollar durant les trois prochains mois. M.Ba.   Image Une : Légende : La paire USD/MAD s'est dépréciée de 0,83%, atteignant 9,89 durant la période du 1er au 5 juillet, selon Attijari Global Research (AGR). Cette dépréciation est principalement attribuable à un effet panier négatif de -0,71%, en lien avec l'appréciation de l'euro, ainsi qu'à un effet marché de -0,12% résultant de la détente des spreads de liquidité du dirham. Les spreads de liquidité se sont creusés à -51 points13 lectures